Il s’agit d’un chant Zoulou, chanté et dansé par les hommes qui voulaient se libérer de l’apartheid.

C’est donc un chant de libération dont voici la traduction pour le cas où vous ne connaîtriez pas le zoulou :

 

Érilé baboyé la hayé                     Sur le chemin du retour à la maison

Batoloché Mozambiqué              Venant (ou revenant) du Mozambique

Banyoloché la Zimbabwé            Venant (ou revenant) du Zimbabwe

Maburu arobetsé                           Les blancs profondément endormis

 

1. Bazuka yabulaya                       Le bazooka tue (arme de guerre des Blancs)

    Bazuka yabulaya motho           Le bazooka tue l’homme

 

2. Umkhonto uzkulula                  a lance libérera (arme de chasse et de défense des Bantous)

   Umkhonto uzkulula botha        La lance libérera le peuple

 

 

Erilé

la partition : Erile 1Erile 1 (505.74 Ko)

un enregistrement de fin d'apprentissage

les sons

Basse

Ténor

Alti

Soprane

Date de dernière mise à jour : 02/09/2017